Sixième métropole la plus peuplée de France, Nantes attire de plus en plus d’habitants et d’entreprises. Pour répondre à cette forte attractivité, la métropole nantaise connait un développement urbain intense depuis plusieurs années. Nantes souhaite réinventer une nouvelle centralité métropolitaine. Tour d’horizon en deux parties sur les prochains grands projets urbains :

La gare de Nantes fait peau neuve

La nouvelle gare de Nantes – Crédit photo : Nantes Métropole

Fréquentée par plus de 12 millions de voyageurs chaque année, la gare de Nantes est victime de son succès depuis quelques années. Le projet Coeur de Gare s’inscrit totalement dans la politique urbaine de la ville. L’objectif est de répondre aux besoins des voyageurs en termes de confort et de sécurité. D’ici 2030, la gare sera capable d’accueillir plus de 25 millions de voyageurs pour répondre à l’augmentation du trafic comprise chaque année entre 3% et 5%.

Située aux abords du Château des Ducs de Bretagne et du Jardin des Plantes ainsi que du quartier d’affaires Euronantes, Cœur de Gare a pour objectif d’améliorer l’accessibilité l’attractivité de la gare. Un nouveau parvis sera notamment consacré à l’accès aux transports en commun avec l’installation d’une gare routière et l’arrivée de nouvelles lignes de bus. Ainsi, la transformation de la gare se traduira par l’installation d’une passerelle de 160 mètres de long (25 de large) pour une surface de 4000 m², reliant les deux bâtiments existants. Construit au-dessus des voies ferrés, ce nouvel aménagement accueillera des commerces et services à destination des usagers. Totalement vitrée, la passerelle s’élèvera à 13m de hauteur et offrira un magnifique panorama sur la ville.

L’Ile de Nantes 

Food Hall de l’Ile de Nantes – Crédit photo : Nantes Métropole

C’est le projet le plus important de la ville, la restructuration de l’Ile de Nantes débutée il y a une vingtaine d’année est toujours d’actualité. Logements, bureaux, lieux de divertissement se mêlent sur ce bout de terre de 340 hectares. Les prochains projets à voir le jour sur l’Ile de Nantes sont un nouveau CHU et les nouvelles Halles Alstom.

Prévu pour 2026, le CHU de Nantes rassemblera les fonctions de deux hôpitaux de la ville : l’Hôtel- Dieu et l’Hôpital Nord Laennec. Ce nouvel établissement sera construit au sud-ouest de l’Ile de Nantes et sera complètement ouvert sur la ville. Cette arrivée sera accompagnée de nouvelles infrastructures tel que le tramway.

Les Halles représentent également un projet majeur pour l’Ile de Nantes. En effet, la restructuration des anciennes halles de l’entreprise Alstom depuis 2014 a pour vocation d’accueillir l’Ecole Supérieure des Beaux-arts de Nantes Métropole. Ce pôle universitaire dédié aux cultures numériques accueillera un hôtel d’entreprises innovantes, un tiers-lieu créatif et un lieu de restauration et de découverte de la gastronomie locale. Sur 25 000 m², les nouvelles halles seront un nouveau pôle d’attraction du quartier de la Création.

Le Bas Chantenay 

Le Bas Chantenay – Crédit photo : Nantes Métropole

Historiquement connu pour son activité industrialo-portuaire, le Bas-Chantenay est un quartier en pleine mutation. Il fait également partie des projets qui vont changer le paysage urbain de Nantes. Situé sur les abords de la Loire, le Bas-Chantenay se caractérise par sa géographie particulière avec la falaise et le coteau mais aussi la carrière Miséry qui deviendra dans les prochaines années un jardin extraordinaire où s’élèvera l’Arbre aux Hérons. Le projet urbain du Bas-Chantenay consiste à créer un quartier mixte mêlant bureaux, commerces et logements tout en conservant l’activité industrielle et logistique. Aujourd’hui, il accueille déjà 250 entreprises pour 3 000 emplois et prévoit de doubler ces chiffres. Le véritable défi de ce projet est de faire du site du Bas-Chantenay un lieu de vie agréable et attractif.

Vous avez des questions sur l’immobilier d’entreprise à Nantes, en savoir plus sur les prix du marché ou êtes à la recherche de bureaux, entrepôts ou commerces à Nantes ? N’hésitez pas à contacter CLERVILLE au 02 40 780 555 ou rendez-vous sur www.clerville.fr

Pour la deuxième partie qui met en lumière le centre-ville, le transfert du M.I.N, Pirmil les Isles et le secteur Haluchère-Ouche Buron, c’est ici.

Sophanie Kelly Ponh