Aujourd’hui Geolocaux part à la découverte d’un nouveau média 100% en ligne, « La Pépite » dénicheurs de talents, un média qui met en valeur les rookies de la musique urbaine francophone, à retrouver sur Instagram et YouTube.

Avant de parler de La Pépite, peux-tu nous parler de vous ?

La pépite c’est jaune ! Il y a Issam le fondateur, qui est actuellement étudiant en BTS NRC et moi même Maxime, bras droit. Je travaille actuellement dans la partie promotion du label Capitol au sein d’Universal Music et j’ai fait auparavant des études de journalisme et de communication.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans l’entreprenariat ? 

Ce qui nous a poussé à nous lancer, c’est la passion. La pépite au départ c’est une simple page Instagram sur laquelle nous partagions des artistes pour le plaisir, puis nous avons décider de voir plus grand et d’en faire un média. On est passé de 2 à 13 personnes au sein de l’équipe et on a investi dans du matériel de qualité. Tout s’est ensuite enchainé, on était motivé et on y croyait !

Si tu devais présenter La Pépite en un tweet (moins de 280 caractères), ça donnerait quoi ?

« Dénicheurs de Pépite urbaine »

C’est un peu court comme présentation, tu peux nous en dire plus ? 

La Pépite, c’est 13 passionnés de musique urbaine qui aiment découvrir de nouveaux talents. Le but du média est de partager nos découvertes, de permettre à des pépites d’être médiatisées pour qu’elles puissent montrer leur talent au grand public.  Nous avons plusieurs contenus sur Youtube et une ligne éditorial très précise qui comprend plusieurs catégories. Il y a le contenu « C’est moi wsh » qui permet de présenter un jeune artiste, le format « Grands reufs » qui met en avant un rappeur qui est « dans le game » depuis plusieurs années et qui donne des conseils à un jeune artiste pour qu’il puisse réussir de la meilleure des manières. Pour ce format on a déjà pu accueillir Mister You, AP du 113, Alonzo…. « À la mine » c’est un petit documentaire qui permet de comprendre comment se passe une session studio, on a reçu La F, un rappeur lyonnais, également le groupe B-nom et le rappeur Pirate. On a aussi le contenu « Jukebox », qui est un contenu assez simple et drôle qui permet de connaître les goûts musicaux d’un artiste.

 

https://www.instagram.com/p/COx9DsCrWxw/?utm_source=ig_web_copy_link

Quelle est la partie que vous préférez dans votre métier ?

Les tournages ! C’est le moment où on se retrouve tous, on voit des artistes qu’on adore, c’est incroyable. On interview parfois des artistes qu’on écoutait quand on était plus jeune, c’est une vraie fierté.

Votre artiste préféré ?

C’est compliqué de répondre à cette question car on est 13 dans l’équipe. On a tous des goûts musicaux assez différents, mais tous les artistes qu’on interview sont des artistes qu’on adore tous.

Où se trouve votre local ? Comment avez-vous trouvé vos bureaux ? 

On a pas vraiment de locaux, mais on est autorisé à filmer au 11 rue d’Alexandrie, dans la boutique Tealer à Paris. Sinon, on tourne dans les studios de musique ou dans les labels et même parfois dans des hôtels où sont les artistes.  Pour Tealer, c’est Jeff, le créateur de la marque qui nous a gentiment proposé qu’on tourne dans ses locaux.

Un conseil à donner pour une personne qui hésite encore à se lancer ?

Il ne faut pas hésiter, on a qu’une vie, donc fonce ! Si tu ne veux pas avoir de regret plus tard, essaye. Ne lache jamais rien, on est persuadé que si tu crois en ton projet tu peux aller loin.

Des perspectives d’avenir pour 2021 ?

Oui beaucoup, un nouveau contenu qui sera un concours live ! Mais c’est encore un sujet assez secret 🙂

Une anecdote que tu souhaites nous faire partager ?

La Pépite est né pendant qu’Issam faisait une pause entre 2/3 tractions à la salle de sport. Comme quoi…

Merci à Maxime d’avoir pris le temps de répondre à nos questions, rendez-vous sur Instagram et Youtube pour continuer l’aventure. Vous êtes entrepreneur ou entrepreneuse et vous souhaitez partager votre expérience ? N’hésitez pas à nous contacter par mail : [email protected]

Pour consulter les dernières interviews de Ma vie d’entrepreneur :

Laura Binabout