Aiguisons nos papilles pour la suite de notre série d’interviews dédiées aux entrepreneurs, avec Dilan Genc, gérant du restaurant à l’ambiance franco-espagnole : Le 23 à Livry-Gargan. Découvrons le portrait de Dilan et comment il a décidé de se lancer dans la restauration.

Peux-tu nous présenter ta société en quelques mots ?

Le 23 est un restaurant franco-espagnol qui a ouvert ses portes en juillet 2018. La carte se compose de plats traditionnels français associée à une carte de tapas. En plus d’être un restaurant, Le 23 est également un bar avec un large choix de boissons et cocktails disponible à la carte.

Quel est ton parcours ?

Avant de me lancer dans la restauration, j’ai été agent immobilier pendant 8 ans. Un jour en visitant un local, je me suis dis qu’il fallait y implanter un restaurant à cet endroit. Finalité, des mois et des mois de travaux pour enfin ouvrir presque 1 an plus tard. J’ai donc quitté le métier d’agent immobilier pour devenir restaurateur.

Quel est ton rôle au sein du restaurant ?

Je suis le patron gérant.

Dilan Genc et Dimitri Viseur

Qu’est-ce qui t’a poussé à te lancer dans l’entreprenariat ?

Après mes études, j’ai tout de suite su que je voulais travailler à mon compte. Je n’ai jamais aimé travailler pour quelqu’un. J’ai donc travaillé en tant qu’agent immobilier indépendant pour commencer.

Des perspectives d’avenir pour 2021 ? Un agrandissement ?

Nous avions de beaux projets en perspectives, de belles idées, et surtout pleins d’envie. Nous avions commencé des démarches pour agrandir le restaurant. Malheureusement, au vu de la crise sanitaire et de la difficulté dans laquelle se trouve tous les restaurants, ce projet est tombé à l’eau. Mais j’espère pouvoir mettre en lumière ce projet dans l’avenir.

Où se trouve le restaurant ? Comment as-tu trouvé tes locaux ?

Le restaurant se trouve au 23 boulevard Gutenberg à Livry-Gargan dans le 93. J’ai été agent immobilier dans ce secteur donc j’ai trouvé ce local par moi-même.

À quoi ressemblent tes locaux ? Nombre de couverts ? Une terrasse ?

Nos locaux étaient abandonnés quand nous les avons achetés. Nous avons ouvert le restaurant avec un ami. En achetant les locaux, nous avons réalisés le restaurant de nos rêves. Nous avons tout cassé et fait les travaux comme nous le voulions. Nous avons choisi un thème un peu industriel mais tout en gardant l’idée du bistrot parisien. Nous avons environ une quarantaine de couverts en intérieur et une trentaine de couverts sur notre terrasse.

Un conseil à donner pour une personne qui hésite encore à se lancer ?

Il ne faut surtout pas hésiter à se lancer. Il faut suivre ses rêves et le mien était de ne dépendre de personne. Si ce rêve est le vôtre, alors foncez ! Tout est possible.


Merci à Dilan Genc d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et nous lui souhaitons le meilleur dans cette période exceptionnelle pour les restaurateurs. On a hâte que les restaurants réouvrent pour pouvoir aller gouter ces délicieux plats. Le restaurants Le 23 reste ouvert pour les livraisons et la vente à emporter ! N’hésitez pas à consultez son compte Instagram et y passer commande !

Vous êtes entrepreneur ou entrepreneuse et vous souhaitez partager votre expérience ? N’hésitez pas à nous contacter par mail : [email protected] Pour consulter les autres interviews de Ma vie d’entrepreneur : 

Laura Binabout